Indice de réparabilité : nouvelle économie circulaire

open,toolbox,,small,portable,vice,screwdriver,tools,for,repair,randomly

Que faites-vous de votre smartphone, votre ordinateur portable ou votre lave-linge lorsqu’il ne fonctionne plus ? Vous vous en débarrassez, n’est-ce pas ? L’indice de réparabilité vise à informer le consommateur sur la capacité à réparer ses appareils achetés ou à les faire réparer.

L’économie circulaire, de quoi parle-t-on ? 

« L’économie circulaire consiste à produire des biens et des services de manière durable en limitant la consommation et le gaspillage des ressources et la production des déchets.

Il s’agit de passer du tout jetable à un modèle économique circulaire. »

(Source : www.ecologie.gouv.fr)

L’indice de réparabilité, c’est quoi ?

« L’indice de réparabilité est une note obligatoire à faire apparaître sur les produits au moment de leur achat. Cette mesure a été mise en place le 1er janvier 2021 dans le cadre de la loi anti-gaspillage promulguée le 10 février 2020, et porte sur plusieurs typologies d’appareils. L’objectif de cet indice est de sensibiliser le consommateur à la réparation du produit dès son achat en l’informant de la réparabilité de son appareil. »

(Source : www.indicereparabilite.fr)

L’indice de réparabilité se présente sous la forme d’une note sur 10 allant de la couleur rouge à verte. La note la plus élevée et la couleur verte signifie que l’on peut réparer ses appareils au lieu de les jeter, et ainsi allonger leur durée de vie.

A quoi sert l’indice de réparabilité ?

Cette mesure est l’un des outils de la loi anti-gaspillage qui vise à accompagner les citoyens vers de nouvelles habitudes de consommation plus responsables.

Box à La Carte vous explique tout !

La mise en place de l’indice de réparabilité a pour objectif de :

  • Lutter contre l’obsolescence (programmée ou non)
  • Eviter le gaspillage des ressources

Le but étant que le consommateur, lors de son achat, prenne conscience de l’impact environnemental de son produit de sa fabrication jusqu’à sa destruction.

Ainsi, l’acheteur préfèrera faire réparer ses appareils pour leur donner une seconde vie.

De plus, selon un Rapport du Parlement Européen rédigé par l’eurodéputé Pascal Durand en 2017, « l’Europe pourrait créer jusqu’à 200 000 emplois non délocalisables, en luttant contre l’obsolescence programmée et en favorisant la généralisation de la réparation des objets du quotidien. »

Cet indice vise à informer le consommateur sur la capacité à réparer ses appareils achetés ou à les faire réparer.

Que faites-vous de votre smartphone, votre ordinateur portable ou votre lave-linge lorsqu’il ne fonctionne plus ?

Vous vous en débarrassez, n’est-ce pas ?

Oui, comme la majorité d’entre nous qui ne fait pas réparer ses appareils.

Mais jeter un appareil signifie avoir puisé dans les ressources de notre Terre pour pouvoir le fabriquer, ensuite l’utiliser peu de temps, et tout cela n’est finalement que du gâchis puisqu’on jette alors qu’on pourrait réparer ses appareils.

C’est pour enrayer ce modèle d’économie linéaire que la loi anti-gaspillage a été créée grâce au système d’économie circulaire mis en place.

Pour en finir avec ces mauvaises habitudes :

  • Extraire
  • Produire
  • Consommer
  • Jeter

Quels sont les produits concernés par l’indice de réparabilité ?

Box à La Carte vous a dressé une liste des produits concernés par l’indice de réparabilité dans la loi anti-gaspillage pour une économie circulaire.

L’affichage d’un indice de réparabilité est obligatoire pour les produits :

  • Électriques
  • Électroniques

L’indice de réparabilité est actuellement présent sur 5 produits depuis 2021 et le sera sur 2 nouveaux produits en 2022.

Voici les produits concernés par l’indice de réparabilité :

  • Lave-linge à hublot
  • Smartphones
  • Ordinateurs portables
  • Téléviseurs 
  • Tondeuses à gazon électriques

Pour ces produits concernés par l’indice de réparabilité, l’acheteur peut demander au vendeur de lui montrer les paramètres ayant permis d’établir l’indice de réparabilité du produit.Les critères servant à l’élaboration de l’indice de réparabilité incluent obligatoirement le prix des pièces détachées afin de pouvoir faire réparer ses appareils.


Les vendeurs ou distributeurs informent de l’indice de réparabilité, soit par :

  • Marquage
  • Etiquetage
  • Affichage
  • Borne en magasin
  • QR code

Concernant la vente en ligne, la note de l’indice de réparabilité doit être affichée sur la page de présentation du produit.

La loi anti-gaspillage pour une économie circulaire prévoit que d’ici 2024, l’indice de réparabilité devienne un indice de durabilité, avec l’ajout de nouveaux critères.

A vous de jouer, faire réparer ses appareils n’est pas si compliqué !

Retrouvez tous nos articles, chaque semaine, sur notre blog Box à La Carte.

×
×

Panier