Bien Hiverner un Bateau : 8 étapes simples et efficaces

  • Post category:Particuliers
Bateau Hivers

L’hiver arrive et vous souhaitez savoir comment stocker votre bateau pendant cette saison ?
Cette période représente un vrai risque pour le moteur comme pour le reste notamment à cause du gel. Un mauvais hivernage peut vous coûter très cher et engendrer des factures de réparations importantes pour le remettre à l’eau.
Pour vous aider, voici 8 étapes pour bien hiverner un bateau.
Entreposage, nettoyage, vidange, moteur, housse de protection… vous allez tout savoir. Suivez le guide !

Hiverner votre bateau à l’extérieur, en intérieur ou sur l’eau ?

L’hivernage d’un bateau peut être fastidieux et coûteux si vous ne disposez pas d’un entrepôt intérieur. Il est donc tentant de le garder sur l’eau ou à l’extérieur.
Beaucoup de propriétaires entreposent leur bateau dans une cour ou dans une allée de garage. Ce n’est pas un choix idéal, mais nous verrons par la suite comment assurer une bonne protection.

Il n’est pas recommandé de laisser votre bateau à l’eau, car le froid peut abîmer le moteur, la coque et d’autres éléments. Par ailleurs, vous vous exposez également à des risques de vol.

Pour hiverner votre bateau au sec et en toute sécurité, la solution la plus adaptée, mais coûteuse, est de faire appel à des sites de stockage professionnels.
Ces derniers proposent un système de rayonnage qui ressemble à des étagères. Le tarif dépendra de plusieurs critères: taille du bateau, rangement intérieur ou extérieur, durée…

Enfin, sachez qu’il existe des sites web qui mettent en relation des particuliers ayant un espace de stockage (garage, jardin, entrepôt…) et des plaisanciers qui n’ont pas de place pour stocker leur bateau. C’est ce que propose jestockemonbateau.fr
Cette solution conviendra très bien pour un hivernage à moindre coût.

Les 8 étapes pour bien hiverner votre bateau

Si vous stockez votre bateau à l’extérieur pour l’hiver, il est essentiel de prendre des mesures adéquates pour le protéger des conditions météo et autres éléments.

  1. Vider le bateau

L’humidité peut endommager les équipements du bateau.
Tout ce qui est amovible à bord doit être retiré et rangé y compris les gilets de sauvetage, les extincteurs et les fusées éclairantes.
Videz les coffres, retirez les accessoires électroniques et les équipements de bord.
Pour les bateaux avec un intérieur habitable, pensez à enlever tout ce qui est en tissu et en cuir. Ce sont des matières particulièrement vulnérables à la moisissure.
Pour les éventuelles voiles, les rincer, sécher puis les plier soigneusement.
Profitez-en pour vérifier l’état de tout ce matériel et entreposez-le dans un endroit sec à l’abri des U.V

  1. Retirer la batterie

Débranchez la batterie, rechargez-là et rangez là dans un endroit à l’abri de l’humidité.
Profitez-en pour nettoyer les bornes et les enduire d’un peu de graisse.
Attention, il est nécessaire de la recharger de temps en temps (idéalement une fois/mois) pendant l’hiver pour l’empêcher de “mourir”.

  1. Hiverner le moteur

Le processus d’hivernage est essentiel pour que le moteur fonctionne correctement lors de la remise à l’eau.

Voici les étapes à suivre :

  • Rincez le moteur (y compris le système de refroidissement) à l’eau douce pour éliminer le sel, la saleté et la corrosion.
  • Vidangez l’huile.
  • Changez les filtres d’huile et de carburant, de la turbine de la pompe à eau
  • Lubrifiez le bloc moteur et graissez les vis.
  • Remplissez le système de refroidissement avec de l’antigel.
  • Si votre moteur est un diesel (uniquement dans ce cas), faites le plein du réservoir, cela évitera l’apparition de bactéries.

Voici un tutoriel vidéo pour hiverner un moteur hors-bord :

Si vous n’avez pas l’âme d’un mécanicien, faites appel à un professionnel.

  1. Nettoyer ce qu’il y’a à bord et le pont

C’est le grand ménage de… l’hiver.
Pour retrouver votre bateau dans le meilleur état possible et éviter l’apparition de nuisibles, il est impératif de nettoyer tout ce qu’il y’a à bord.
Tout doit y passer : pont, réfrigérateur, plancher, coffres, consoles, sièges, coussins…
Utilisez du savon noir ou du vinaigre blanc, des solutions naturelles efficaces.
Un antibactérien dans la cuvette des WC est toujours un plus.
Nettoyez le réservoir d’eau et laissez le bouchon ouvert pour y faire circuler l’air. Pensez également à dépoussiérer le système de bord pour prolonger sa durée de vie.

Une fois le nettoyage terminé, laissez sécher le tout.

  1. Sortir le bateau de l’eau et nettoyer la coque

Il est temps de passer à la coque.
Le plus simple est d’utiliser un jet d’eau pressurisé type karcher.
Une fois le bateau hors de l’eau, insistez sur les algues et coquillages qui pourraient être fixées aux hélices, arbres d’hélice et safran.
Pour finir, nettoyez le tout avec de l’eau savonneuse et laissez sécher.

  1. Couvrir avec une housse bateau

Une housse de protection adaptée vous permet de :
Protéger le bateau des rayons UV qui peuvent faire des tâches
Protéger des intempéries: pluie, neige, vent
Éviter les regards indiscrets

Il existe plusieurs types de housses : housse de stockage, housse de moteur, housse de transport.
Attachez-la solidement pour éviter qu’elle s’envole en cas de fortes rafales de vent.
Faites en sorte que l’air circule correctement pour éviter l’apparition de rouille et de moisissure due à l’humidité.
Utilisez un balai souple pour enlever les éventuels débris qui s’accumulent.
Enfin, pensez à régulièrement vérifier l’installation de la housse, surtout après un épisode de mauvais temps.

  1. Entreposer le bateau de la bonne façon

Disposez votre bateau sur une remorque avec la proue légèrement inclinée vers le haut pour favoriser le drainage.
Évitez de vous garer près d’un toit en pente qui pourrait projeter toute sorte de débris.
En cas d’entreposage à l’extérieur, le mieux est d’installer un auvent. Il existe des abris en kit.
Comme pour l’hivernage d’un camping car, certains centres de stockage professionnels proposent à la location des emplacements de parking équipés de ces abris.

  1. Sécuriser le bateau

Lorsqu’ils sont stockés en plein air, les bateaux sont vulnérables au vol et au vandalisme.
Si le bateau est sur une remorque, il est encore plus facile de le voler.
Prévoyez donc l’installation d’une chaîne antivol pour remorque en l’attachant à un point fixe.
Il existe également des systèmes d’alarme abordables avec détecteurs de présence.
Enfin, vous avez la possibilité de “tracker” votre bateau grâce à des balises GPS installées sur le moteur par exemple.
En cas de disparition, vous pouvez suivre l’emplacement de votre embarcation via une application smartphone.

À vous de jouer maintenant.
Vous n’avez plus qu’à appliquer ce que nous avons vu pour avoir l’esprit tranquille.
Pensez à faire des contrôles réguliers, une fois par mois par exemple. Retirez la housse bateau et vérifiez si tout est en ordre.
Bien hiverner votre bateau vous permettra de prolonger sa durée de vie et de mieux le revendre.

×
×

Panier